Coloration au henné : tout ce qu’il faut savoir

Coloration au henné

Il est de plus en plus courant que la coloration capillaire se fasse avec les substances naturelles telles que le henné. Plante originaire d’Afrique du Nord, le henné a conquis toutes les femmes, Africaines comme Occidentales, en raison de ses nombreuses vertus. Si vous êtes de celles-là et que vous envisagez de faire une coloration au henné, voici tout ce qu’il y a lieu de savoir.

Choisir son henné

Le henné est, en fait, une plante dont les feuilles sont réduites en poudre suivant un procédé bien précis. Il est trop souvent connu comme étant une plante colorante utilisée pour les tatouages éphémères, mais aussi pour la coloration capillaire.

Le fait est que le henné existe en plusieurs variétés, dont le henné neutre et les hennés colorants. Ce sont ces derniers qui sont utilisés pour la coloration capillaire. En plus de la couleur, ils présentent des propriétés reconnues au henné neutre : renforcement de la fibre capillaire, assainissement du cuir chevelu, lutte contre les pellicules et les poux, etc.

Dès lors que vous avez décidé de procéder à une coloration capillaire au henné, la difficulté consistera à choisir la bonne variété de henné colorant. En l’espèce, il faut recenser les variétés suivantes :

  • le henné d’Égypte dont une coloration est orange ;
  • le henné du Yémen permettant d’obtenir une coloration marron ;
  • le henné de Tazarine dont la coloration estcuivrée ;
  • le henné du Rajasthan qui permet d’avoir une couleur de marron à Bordeaux ;
  • le henné du Pakistan dont la coloration est rouge vive.

Foncer le henné

Par Egil Kvaleberg — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3286522

Dès lors que vous avez choisi l’une des nombreuses variétés susmentionnées, il est possible, au travers de différents procédés, de foncer la coloration naturelle du henné pour donner plusieurs reflets aux cheveux.

Naturellement, le jus de citron ou l’infusion de thé noir sont des solutions qui, ajoutées à la poudre de henné, permettent de la foncer. Il existe, bien entendu, d’autres astuces pour avoir la coloration désirée.

Pour obtenir par exemple plus de reflets rouges, vous pouvez ajouter à la poudre de henné du paprika en poudre. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est possible d’obtenir une coloration avec du henné neutre. Lorsque celui-ci est mélangé à du curcuma par exemple, la coloration offre de très beaux reflets dorés à une chevelure blonde.

Il est également possible d’accentuer les reflets bruns de vos cheveux en ajoutant à la poudre de henné de la poudre de cannelle.

Poser le henné

En matière de pose de henné, il n’y a pas vraiment de règle si ce n’est celle du temps de pose. Quelle que soit l’optimisation à laquelle vous avez procédé afin d’obtenir une coloration précise ainsi que des reflets brillants, le plus important à retenir est que plus le temps de pose est long, plus foncée sera la coloration.

Avant la pose, il est nécessaire de vous laver les cheveux et de les garder légèrement mouillés. Ajouter un peu d’eau à la poudre de henné pour en obtenir une pâte que vous allez appliquer sur vos cheveux. Une fois la pâte de henné appliquée sur toute la longueur des cheveux, des racines à la pointe, protégez-les avec un chapeau de bain que vous garderez toute une nuit si vous avez envie d’une coloration très foncée. Ce sera plutôt une ou deux heures pour une coloration légère.

Le rinçage devra se faire à grande eau sans shampoing suivi uniquement de l’après-shampoing pour éviter de dégorger la coloration fraîchement posée.